Notre sommeil est prophylactique.


N'y voyez pas de gros mot ou quelque chose de délétère, la prophylaxie n'est que l'ensemble des mesures à prendre pour prévenir les maladies.


Il me semble qu'en cette période où la nuit est plus longue que la présence du soleil, il est de bon ton de parler dodo.

Période prépondérante de notre vie, nous y consacrons environ un tiers de notre temps, dans notre lit ou dans des endroits plus improbable.

Ce temps de repos est un champ de vertu. Notons par exemple une diminution du rythme cardiaque de 15 à 20 %, ce qui lui permet de se reposer lui aussi. C'est également le temps choisi par notre corps pour s'attaquer à la régénération cellulaire de ses propres organes. Des hormones sont libérées, telles que des hormones de croissance qui chez l'adulte permettent la synthèse de protéines, éléments constitutif de base de nos cellules, ainsi que la dégradation de graisses.

Au niveau de notre cerveau, le sommeil favorise l'apprentissage, le stockage et l'organisation de nouvelles connaissances.


Prenons donc soin de ce repos nocturne. En France, globalement nous manquons de sommeil. C'est par ce manque que proviennent certains troubles, à moyen terme, cela impact notre mental et notre humeur. Sur le long terme, cela favoriserait l'apparition de problèmes cardio-vasculaire, de l'obésité, de maladies auto-immunes, voire de cancers.


Pour nous aider à bien dormir, il est important de prendre quelques points en considération. Établir un rituel du couché (comme pour nos petites têtes blondes) permet à notre cerveau de se préparer à passer en mode sommeil (libération de différentes hormones, tâches distinctes de la journée…). Il faut écouter les signes de notre corps (bâillement, yeux qui piquent, etc.), éviter le sport en soirée et après le repas qui excite le palpitant, limiter les écrans, les dîners trop copieux, la caféine et la théine.


N'hésitez pas à en parler à votre ostéo ou à un professionnel de santé.


Bonne nuit à toutes et à tous !



#sommeil #ostéo #hallosteo


43 vues